Movie Planet! Index du Forum
Movie Planet!
Forum qui parle de tout ce qui concerne le cinéma. Films, sorties, news,... Avec une catégorie séries TV! Et bien sûr, une partie hors sujet et des jeux.
 
Movie Planet! Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: Louis De Funes ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Movie Planet! Index du Forum -> Discussions autour du cinéma -> Réalisateurs, Acteurs et Actrices -> Européen(e)s
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
smartizz
Troisième rôle
Troisième rôle

Hors ligne

Inscrit le: 01 Jan 2009
Messages: 354
Localisation: 974 la reunion
Masculin Taureau (20avr-20mai) 鷄 Coq

MessagePosté le: Dim 11 Jan - 01:29 (2009)    Sujet du message: Louis De Funes Répondre en citant

Louis De Funes 
 
Louis de Funès (né Louis Germain David de Funès de Galarza le 31 juillet 1914 à Courbevoie, France – mort le 27 janvier 1983 à Nantes, France) est un acteur, scénariste et réalisateur français.
Louis de Funès est un des acteurs comiques les plus célèbres du cinéma français d’après-guerre[1]. Le personnage comique qu'il a incarné depuis le début des années soixante fut très populaire dans les années 1960 et 70, assurant des succès commerciaux à ses films[2]. Encore aujourd'hui, 26 ans après sa mort, il est toujours considéré comme une référence emblématique du cinéma populaire français.

 
 
Biographie 
Avant d'être le comique préféré des Français dans les années soixante où sa popularité a explosé, Louis de Funès a longtemps galéré. La première partie de sa vie est un vrai roman, presque rocambolesque : il enchaîne les études dans de multiples champs d'activités (fourreur, cinéma), passe par succession de jobs (dessinateur industriel, aide comptable, étalagiste) où il se fait à chaque fois virer pour son caractère, puis devient enfin pianiste de music-hall et de cabaret. En 1942 il se décide à devenir comédien et s'inscrit au cours Simon. Grâce à Daniel Gélin, il commence alors à faire apparition au théâtre puis au cinéma dans La Tentation de Barbizon (1946) de Jean Telli. Il fait d'abord de la figuration puis obtient de nombreux seconds rôles, auxquels il restera abonné pendant longtemps. Au début des années cinquante, Sacha Guitry le fait tourner dans La poison (1951), Je l'ai été trois fois (1952) et Si Paris nous était conté (1955) où il obtient un rôle alors un peu plus consistant.

En 1952, Louis de Funès se fait un peu connaître par ses rôles dans Bouboute et sélection et Ah ! les belles bacchantes, deux revues de la troupe des Branquignols dont la seconde est adaptée au cinéma en 1954. La même année, il donne la réplique à Fernandel dans Le mouton à cinq pattes d'Henri Verneuil et à Bourvil dans Poisson d'avril de Gilles Grangier, deux réalisateurs vedettes de l'époque et du cinéma de papa. En 1956, il explose face à de nouveau à Bourvil et Jean Gabin dans le rôle de Jambier, le boucher trafiquant de La traversée de Paris de Claude Autant-Lara. Sa côte commence alors à grimper : son visage, sa voix, sa silhouette de petit homme irascible, ses mimiques forcées, ses grimaces hystériques, ses embrasements colériques, l'ensemble de ce qui fera son jeu poussif arrive à séduire tandis que l'acteur commence à le maîtriser. On le retrouve alors chez Yves Robert dans Ni vu, ni connu (1958) ou aux côtés de Francis Blanche dans Certains l'aiment... froide (1960), mais il faut attendre encore quelque temps avant le moment décisif.

Ses rôles au théâtre chez Guitry dans Faisons un rêve en 1957 puis aux côtés de Pierre Mondy et Jean Paul Belmondo dans Oscar de Claude Magnier en 1959 permettent d'accélérer sa notoriété. Mais, après avoir déjà tourné 112 films, c'est grâce à Pouic Pouic (1963) de Jean Girault que de Funès connaît enfin le succès qui le lancera sans plus jamais l'arrêter au cinéma. Plébiscité au box-office, le film lui donne une popularité immense et marque les débuts de la collaboration entre le comédien et le réalisateur, qui tourneront ensemble à de nombreuses reprises. On leur doit notamment parmi les films et les rôles les plus populaires et rentables de l'acteur, comme la série des Gendarmes, Le gendarme de St Tropez (1964), Le Gendarme à New York (1965) jusqu'à Le Gendarme et les Gendarmettes (1982), son dernier rôle, en passant par l'inénarrable La Soupe aux choux (1981), bref que des chefs d'œuvre.

Parallèlement, de Funès accroît sa notoriété avec les hits de notre enfance multi rediffusés à mort. Dans deux films de Gérard Oury surtout, où il a Bourvil comme partenaire : Le corniaud (1965), puis La grande vadrouille (1966) qui restera en tête historique du box-office pendant longtemps. Il déploie également tout son talent comique avec le rôle de l'inspecteur Juve dans la série des Fantômas d'André Hunnebelle , Fantômas (1964), Fantômas se déchaîne (1965), Fantomas contre Scotland Yard (1967). Vers la fin des années soixante, son numéro étant au point, il le répète d'un film à l'autre, parfois jusqu'à l'extrême, les dialogues devenant borborygmes et ses crises de colère bouillonnantes et incontrôlables. Avec les années soixante-dix, sa notoriété reste intacte. Il retrouve Gérard Oury dans deux autres de ses films les plus célèbres et les plus populaires : La Folie des grandeurs (1971), face à Yves Montand, puis Les aventures de Rabbi Jacob (1973), farce improbable qu'il porte à bout de bras déguisé en juif hassidique. Malgré une santé fragile suite à deux infarctus, il tourne avec Claude Zidi dans L'aile ou la cuisse (1976) où il partage l'écran avec Coluche, puis La Zizanie (1978) et continue à faire hurler de rire le public français qui se rue dans les salles. En 1980, il adapte lui-même au cinéma L'Avare de Molière, qui ne connaît qu'un succès modeste. La même année enfin, il reçoit un César d'honneur pour sa carrière des mains de Jerry Lewis.  
 
Filmographie 
ActeurRôle

Le Gendarme et les gendarmettes (1982), de Jean GiraultMaréchal des Logis-chef Ludovic Cruchot
La Soupe aux choux (1981), de Jean GiraultLe Glaude
L'Avare (1980), de Jean GiraultHarpagon
Le Gendarme et les extraterrestres (1979), de Jean GiraultMréchal des Logis-chef Ludovic Cruchot
La Zizanie (1978), de Claude ZidiGuillaume Daubray-Lacaze
L'Aile ou la cuisse (1976), de Claude ZidiCharles Duchemin
Les Aventures de Rabbi Jacob (1973), de Gérard OuryVictor Pivert
La Folie des grandeurs (1971), de Gérard OuryDon Salluste
Sur un arbre perché (1971), de Serge KorberHenri Roubier
Jo (1971), de Jean GiraultAntoine Brisebard
Le Gendarme en balade (1970), de Jean GiraultMaréchal des Logis-chef Ludovic Cruchot
L'Homme orchestre (1970), de Serge KorberEvan Evans
Hibernatus (1969), de Edouard MolinaroHubert de Tartas
Ces messieurs de la gâchette (1969), de Raoul André
Le Gendarme se marie (1968), de Jean GiraultCruchot
Le Petit Baigneur (1968), de Robert DhéryLouis-Philippe Fourchaume
Le Tatoué (1968), de Denys de La PatellièreFelicien Mezeray
Oscar (1967), de Edouard MolinaroBertrand Barnier
La Grande Vadrouille (1966), de Gérard OuryStanislas LeFort
Le Grand restaurant (1966), de Jacques BesnardMonsieur Septime
Les Grandes vacances (1966), de Jean GiraultBalduin Bosquier
Fantômas contre Scotland Yard (1966), de André HunebelleCommissaire Juve
Fantômas se déchaîne (1965), de André HunebelleCommissaire Juve
Le Gendarme à New York (1965), de Jean GiraultLudovic Cruchot
Les Bons vivants (1965), de Gilles GrangierLéon Haudepin ("Les Bons vivants")
Le Corniaud (1965), de Gérard OuryLeopold Saroyan
Fantomas (1964), de André HunebelleCommissaire Juve
Le Gendarme de Saint-Tropez (1964), de Jean GiraultLudovic Cruchot
Une Souris chez les hommes (1964), de Jacques PoitrenaudMarcel
Des pissenlits par la racine (1964), de Georges LautnerJockey Jack
Un Drôle de caïd (1964), de Jacques PoitrenaudMarcel
Pouic-Pouic (1963), de Jean GiraultLeonard Monestier
Faites sauter la banque (1963), de Jean GiraultVictor Garnier
Nous irons à Deauville (1962), de Francis RigaudLe vacancier
Le Diable et les dix Commandements (1962), de Julien DuvivierVaillant
Le Crime ne paie pas (1962), de Gérard OuryBartender
Carambolages (1962), de Marcel BluwalCharolais
Un Clair de lune à Maubeuge (1962), de Jean Chérasse
Les Veinards (1962), de Jean GiraultAntoine Beaurepaire ("Le Gros Lot")
Le Gentleman d'Epsom (1962), de Gilles GrangierGaspard Ripeux
Dans l'eau...qui fait des bulles (1961), de Maurice DelbezPaul Ernzer
La Belle Américaine (1961), de Robert Dhéryle secretaire du commissariat / le chef du personnel
Le Capitaine Fracasse (1961), de Pierre Gaspard-HuitScapin
Candide ou l'optimisme au XXe siècle (1960), de Norbert Carbonnauxl'homme de la gestapo
Les Râleurs font leur beurre (1960), de Jean Bastia
Fripouillards et compagnie (1959), de Steno
Un Coup fumant (1959), de StenoProf. Francisco Montiel
Taxi, roulotte et corrida (1958), de André HunebelleMaurice Berger
La Vie à deux (1958), de Clément DuhourMe Stéphane, le notaire
Ni vu ni connu (1958), de Yves RobertBlaireau
Comme un cheveu sur la soupe (1957), de Maurice RegameyPierre Cousin
La Traversée de Paris (1956), de Claude Autant-Lara
Ce film est projeté dans 18 salle(s)
Jambier
Courte tête (1956), de Norbert CarbonnauxProsper
Prosper/Père Grazziani/Colonel Luc de la Frapinière/Le premier garçon de Turbolania
Bébés à gogo (1956), de Paul MesnierRatier
L'Impossible Monsieur Pipelet (1955), de André HunebelleOncle Robert
Les Pépées font la loi (1955), de Raoul André
Si Paris nous était conté (1955), de Sacha GuitryAntoine Allegre
Bonjour sourire (1955), de Claude SautetBonoeil
Les Hussards (1955), de Alex JofféLe sacristain
Papa, maman, ma femme et moi (1955), de Jean-Paul Le ChanoisM. Calomel
La Bande à Papa (1955), de Guy LefrancMerlerin
Papa, maman, la bonne et moi (1954), de Jean-Paul Le ChanoisMonsieur Calomel
La Reine Margot (1954), de Jean DrévilleRené
Les Corsaires du bois de Boulogne (1954), de Norbert CarbonnauxLe commissaire
Poisson d'avril (1954), de Gilles Grangierle garde-champêtre
Mam'zelle Nitouche (1954), de Yves AllégretUn maréchal des logis
Ah ! les belles bacchantes (1954), de Jean Loubignacinspecteur Leboeuf
Le Mouton à cinq pattes (1954), de Henri VerneuilPilate
Les Intrigantes (1954), de Henri DecoinMarcange
Les Hommes ne pensent qu'à ça (1954), de Yves RobertLe mari
Les Impures (1954), de Pierre Chevalier (II)
Escalier de service (1954), de Carlo RimCesare Grimaldi
Le Chevalier de la nuit (1954), de Robert DareneLe tailleur
Mon frangin du Sénégal (1953), de Guy LacourtLe docteur
Dortoir des grandes (1953), de Henri Decoinle photographe
La Vie d'un honnête homme (1953), de Sacha GuitryEmile
Le Blé en herbe (1953), de Claude Autant-Larale forain
L'Etrange desir de M. Bard (1953), de Geza von RadvanyiM. Chanteau
La Tournée des grands ducs (1953), de Norbert Carbonnaux
Légère et court vêtue (1953), de Jean LavironPaul Duvernois
La Putain respectueuse (1952), de Charles Brabantun client du night-club
Monsieur Taxi (1952), de André HunebelleLe peintre
Les Sept Péchés capitaux (1952), de Roberto RosselliniMartin Gaston, le Français - segment la Paresse
Les Dents longues (1952), de Daniel Gélin
Je l'ai ete trois fois (1952)
Ils étaient cinq (1952), de Jacques PinoteauAlbert
L'Agence matrimoniale (1952), de Jean-Paul Le Chanois
L'Amour n'a pas un péché (1952), de Claude Cariven
Elle et moi (1952), de Guy Lefrancle garçon de café
Moineaux de Paris (1952), de Maurice Clochele directeur
Au diable la vertu ! (1952), de Jean Lavironle greffier Lorette
La Poison (1951), de Sacha GuitryAndré
Bibi Fricotin (1951), de Marcel BlisteneLe pêcheur
Knock (1951), de Guy Lefrancle malade qui a perdu 100 grammes
La Rose rouge (1951), de Marcello PaglieroLe poète
Le Dindon (1951), de Claude BarmaLe Gérant
Sans laisser d'adresse (1951), de Jean-Paul Le ChanoisUn futur papa
Ma femme est formidable (1951), de André HunebelleLe touriste skieur
Monsieur Leguignon, lampiste (1951), de Maurice Labro
Pas de week-end pour notre amour (1950), de Pierre MontazelConstantin
La Rue sans loi (1950), de Marcel GibaudHippolyte
Au revoir Monsieur Grock (1949), de Pierre Billon
Rendez-vous avec la chance (1949), de Emil E. Reinertle garçon
Je n'aime que toi (1949), de Pierre Montazelle chef d'orchestre
Du Guesclin (1948), de Bernard de LatourL'astrologue
Antoine et Antoinette (1947), de Jacques BeckerUn garçon épicier/Un invité à la noce
La Tentation de Barbizon (1945), de Jean StelliLe portier du Paradis
Réalisateur

L'Avare (1980)
Scénariste

La Soupe aux choux (1981), de Jean Girault
Hibernatus (1969), de Edouard Molinaro
Oscar (1967), de Edouard Molinaro
 
Mon avis 
tous simplement mon acteur préferer un héros francais selon moi je suis loin d'avoir fait tous sa filmographie même si j'en ai vu pas mal presque tous c'est film me plaise il y a que fantomas que j'aime moin . Depuis tout petit je regard c'est film et je ne me lasse pas de ses mimiques de ses personnages souvent dans le même style le personnage riche mais je l'adore !!!! Pour moi il a révolutionné la comédie francaise il et jamais vivant dans mon coeur !  
 


Revenir en haut
MSN
Publicité






MessagePosté le: Dim 11 Jan - 01:29 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Mathieu
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 04 Juil 2008
Messages: 2 238
Localisation: Bruxelles
Masculin

MessagePosté le: Dim 11 Jan - 01:57 (2009)    Sujet du message: Louis De Funes Répondre en citant

J'aime bien ses films mais franchement je suis pas fan, et j'ai pas envie de me refaire un Defunes d'aussi tôt, mais j'avoue avoir bien rigoler devant beaucoup de ses films. 
__________________


Cap Fear (Les nerfs à vif) 1992 - By Martin Scorsese With Robert De Niro.
Sur l'avatar, parodie du film dans Les Simpson, épisode "Lac Terreur" Saison 5!


Revenir en haut
Julie313
Troisième rôle
Troisième rôle

Hors ligne

Inscrit le: 29 Juil 2008
Messages: 417
Localisation: Banlieue parisienne
Féminin Poissons (20fev-20mar) 猪 Cochon

MessagePosté le: Dim 11 Jan - 13:11 (2009)    Sujet du message: Louis De Funes Répondre en citant

J'adore ses mimiques,il est trop fort.
J'ai bien aimé tout les gendarmes,la grande vadrouille,la soupe aux choux,l'aile ou la cuisse,jo ....
__________________


.: Que ta vie soit comme du PQ.... Longue et utile --'



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
smartizz
Troisième rôle
Troisième rôle

Hors ligne

Inscrit le: 01 Jan 2009
Messages: 354
Localisation: 974 la reunion
Masculin Taureau (20avr-20mai) 鷄 Coq

MessagePosté le: Dim 11 Jan - 13:47 (2009)    Sujet du message: Louis De Funes Répondre en citant

Ouf moi je crois que je peut pas faire une liste de film que j'aime chez lui de tete je dirais les 3 premier gendarme le tatoué la zizanie le grand restaurant arf et j'en passe

Revenir en haut
MSN
Wunny
Figurant
Figurant

Hors ligne

Inscrit le: 24 Oct 2008
Messages: 7

MessagePosté le: Dim 15 Fév - 11:41 (2009)    Sujet du message: Louis De Funes Répondre en citant

Louis de Funès est vraiment pas mal ... J'ai aimé quelques uns de ces films comme "Rabby Jacob" Smile

Revenir en haut
Petitemanu
Troisième rôle
Troisième rôle

Hors ligne

Inscrit le: 25 Juil 2008
Messages: 292
Localisation: Normandie
Féminin

MessagePosté le: Dim 15 Fév - 16:53 (2009)    Sujet du message: Louis De Funes Répondre en citant

très bon comédien
__________________




Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 00:01 (2016)    Sujet du message: Louis De Funes

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Movie Planet! Index du Forum -> Discussions autour du cinéma -> Réalisateurs, Acteurs et Actrices -> Européen(e)s Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  


Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
MP Skin copyright, Design by Fred69 Movie Planet © 2008, 2009 Movie Planet
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com